La Nouvelle Calédonie

02 décembre 2009

Journée plongée au phare Amédée

     Ca fait bien longtemps que je n'ai pas fais de plongée en bouteilles et mon père n'a jamais essayé, c'est donc l'occasion de tester. Arrivé Sur l'îlot Amédée vers 8H30, le temps de s'équiper et on est parti pour le premier site, "le récif du sournois". Pas franchement exceptionnel a part la taille des poissons qui se trouvent ici, en zone protégée et 3 énormes murènes! De retour sur l'îlot, c'est au tour de mon père. Il est le seul à faire son baptème ce jour là. Il a donc le moniteur pour lui tout seul. Le bapteme se fait sur un spot de 5 mètres maxi de fond pour plus de sécurité. Après un bon petit repas, on a le temps de faire le tour de l'îlot (le tour ce fait en à peine 20 minutes) et de profiter un peu des spectacles organisés pour les nombreux touristes australiens, japonais mais aussi francais.

PB290398 PB290378 PB290402

13H45, on s'équipe pour la deuxième plongée, dans une épave, une première pour moi. Le site de l'épave de "la Dieppoise" ce trouve à peine à 5 minutes de bateaux de l'ïlot. La Dieppoise repose à 24 mètres de fond. C'est pour moi la plus belle plongée que j'ai eu l'occasion de faire. C'est magique la sensation dans une épave, on a un peu tendance à se prendre pour cousteau.... Des poissons énormes y trouvent refuge. Il y a possibilité de rentrer dans quelques salles et coursives. 50 minutes c'est trop court, je veux rester!!! De retour sur l'îlot, un bon thé chaud sur la plage à 15H par 32° pour se réchauffer de la plongée. L'îlot est truffé de Tricot rayé et mon père qui en avait peur à son arrivée se laisse prendre au jeu et en prend un à la main.

PB290410 PB290416 PB290414 PB290412

Le temps de prendre quelques photos et c'est déjà le retour sur Nouméa...

Posté par skew à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 novembre 2009

Naufragés volontaires sur la côte oubliée

     S'il y a bien un projet que l'on avait tous dans la tête depuis quelques mois, c'est bien celui là. Rejoindre Port Bouquet ( une tribu au sud de Thio ) en partant de Ouinne (au nord de Yaté ) le long d'une côte quasi déserte où aucune route n'accède. Seul une mine se trouve au milieu, uniquement accessible par les airs ou la mer.

     Nous voilà donc parti avec toute la bande pour 4 jours de canoë en autonomie totale... Pour quelqu'un dont l'expérience du canoë se résume à une seul sortie en 6ème sur le lac de Celle sur Plaine, c'est un bon petit défi! Heureusement, Fred a pas mal d'années de kayak derrière lui, se qui nous sera utile (haa l'expérience des anciens....). Rendez vous pris à 5 heures, et après une heure et demi de route, plus possible de faire marche arrière. Petit briefing, chargement des canoës et hop, toutes les équipes embarquent! Dès les premiers coups de pagaie, je comprend que cela va être physique, beaucoup plus pour moi que pour mon père, qui ne s'arrête jamais de pagayer. Etant parti de bonne heure, le premier jour passe plutôt rapidement et nous plantons notre premier bivouac vers 14 heures sur une plage bien à l'abri du vent. Après midi tranquille et après un bon petit repas, au dodo! Hé oui, il reste encore un peu plus de 45 km à parcourir avant d'arriver à Thio.

PB190210 PB190069 cote_oubli__091

 

     Mission du 2ème jours, trouver de l'eau douce! S'il y a bien une chose que l'on a très mal organisé, c'est bien l'eau potable... il va donc falloir faire avec les rivières. Avant la tombé de la nuit, Marco et moi partons pêcher un peu de quoi diner. En revenant au campement, on fais du troc avec un couple descendu en bateau, de Thio passer le week end sur la côte oubliée : un ouiwa et un picot contre trois popinets (cigale de mer). L'eau et le repas assuré, on peut passer à l'apèro. Humm un bon ti'punch pour récompenser des efforts de la journée avec un petit massage en prime, il n'y a pas mieux!

 PB200225 P1020541 IMG_0635

     Le 3ème jours, les automatismes commence à s'ancrer et l'on commence à trouver notre rythme avec Vaness. Un seul objectif, l'îlot Maméré, juste en face de nous, où nous allons passer notre dernière nuit. Il s'agit d'un tout petit îlot magnifique entouré d'un superbe platier, un vrai régal pour la plongée (et aussi pour piquer un peu de poisson...) qui va être classé réserve à partir de la mi décembre. Malgré les bouteilles remplies à la rivière Ni, l'eau commence à manquer. Opération cocotier pour couper quelques coco vert afin d'y boire l'eau (la nature est quand même bien faite, tout est là pour la survie). L'îlot est envahi de bernard lermites, il y en a partout, c'est impressionnant!

PB200220 PB200104 PB210189 IMG_0560 PB220245 IMG_0602 PB210194

     La dernière nuit à été plutôt calme malgré quelques petites averses, mais au matin, soleil, et nous pouvons profiter de l'îlot tranquillement. C'est l'occasion d'initié Vaness à la chasse sous marine et pour quelqu'un qui n'a pas d'apnée, elle s'en sort à merveille. Après quelques essais, un perroquet est piqué mais il parvient à se détacher. Un petit repas et il est temps de plié bagage, il reste une dizaine de kilomètre avant notre destination final, Port Bouquet où Rémy nous attend avec de l'eau et ..... un pack de bière! Sur cette dernière portion, la ligne de traine de Gaël a très bien fonctionné. Deux gros bonites d'au moins 5 à 6 kg, excellent pour la salade tahitienne!

     Bilan de ces 4 jours, des bras et des épaules un peu plus gros pour tout le monde, des mains ridées pour Pascale (après une nuit passé sous la pluie... ), et pleins d'images et de bons souvenirs pour tous. Pour le canoë, l'équipe des rouges, Cindy et Gaël ont été les plus réguliers mais tout le monde s'en est bien sorti, surtout les filles, qui mon vraiment étonné. Pour la pêche, Gaël avec ses 2 superbes bonites sort vainqueur juste devant Fred et sa loche.

     Bref, des moments inoubliables passés sur cette fameuse côte oubliée.....

Posté par skew à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

En terre Nengone ( Maré )

     Deuxième étape de la découverte de la Calédonie pour mon père : Maré, l'une des trois îles Loyautés comprenant aussi Lifou et Ouvéa. Maré est décrite par la plupart des gens comme étend la plus "traditionnel" et apparait dans les guides comme la moins touristique. Pourtant Maré n'a rien a envier à ses deux cousines et même à l'île des Pins!
    Accueilli par Albert, un ami de la tribu de Cengeite, on se rend vite compte de l'extreme gentillesse de ces insulaires, toujours prêt à partager. Nous profitons de ce temps plutôt clément pour faire une petite balade le long des plages du sud. Superbes! Le long du petit sentier, quelques cabanes de pêcheurs offrent une décoration d'une grande créativité, réalisé avec les "produits" de la mer (en gros, tout ce qui arrive par la mer).

  PB140067 PB140070

     Le lendemain matin, Albert nous confectionne un Bougna. C'est un plat originaire de Polynésie à base (en général) de manioc, d'igname, tarot, banane Pouego et de citrouille recouvert de lait de coco, et cuit à l'étouffé pendant environ 2 heure dans un four Polynésien. C'est en fait un simple trou dans la terre où l'on fait de la braise que l'on recouvre de galets sur les quels on place le bougna emballé de feuilles de bananiers avant de le recouvrir à son tour de terre pour bien refermer le four. Ce plat peu etre accompagné de poulets, poissons, crustacés ou encore de roussette (petite chauve-souris).

PB150084 PB170185 PB180202

Quand il est bien préparé, c'est délicieux mais très bouratif! Le soir venu, c'est le moment d'aller chercher Cindy, une amie de Stéph en vacance ici qui va découvrir un peu cette île mystérieuse avec nous. Après s'etre baladé un peu partout sur l'île, vient le moment tant attendu de la randonné qui mène à la plage de Shabadran! Il faut compter un peu plus d'une heure et demi de marche avec un guide sur un petit sentier de roche de corail (très coupant et donc pas facile en claquettes...... ) parfois périeux avant d'arriver sur cette splendide plage qui se laisse bien mérité! Mercredi, le beau temps de retour nous permet de faire les dernières photos avant le retour forcé à la civilisation ( ou plutôt incivilisation..), NOUMEA!!

Posté par skew à 03:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2009

Petit périple en Kanaky

     Première vacance depuis un an et demi et mon père qui arrive pour 3 semaines. L'occasion de bouger un peu, de découvrir de nouveaux endroits magiques et de lui faire découvrir la calédonie.

 

     Pensant que mon père arrivai le dimanche, j'avais prévu de partir le lundi pour qu'il dispose d'au moins une journée de repos mais en fait il arrivai le lundi matin ( petite erreur de lecture... )!!!
Donc pas le temps de se reposer, trop peu de temps pour tant de choses.

Juste le temps d'aller chercher un 4X4 au travail et c'est parti pour un périple de 4 jours dans le ch'nord de la grande terre. Nous passons la première nuit sur la plage de Voh, sur la côte ouest puis direction Hienghene, sur la côte est en passant par Koumac. Hienghene cache une magnifique baie qui est pour moi la plus belle du "caïllou". Par le nord, on y accède par un bac qui vous fait traverser la rivière de la Ouaième 24H/24 : le fameux bac de la Ouaième.

PB100060 PB100063 PB110108

Après une nuit bien étoilée, la pêche du matin est rapide et plutôt bonne. Deux belles Loches saumonés que l'on échange contre notre nuit passé au camping du "billet de 500" avant de reprendre la route qui passe par les immenses mines de Poro et Kouaoua ( l'occasion de prendre conscience de l'impacte de l'exploitation minière en Calédonie ), jusque Canala, point de départ de la route à horaires, ralliant Nakéty (dernière Tribu avant cette fameuse route ) à Thio par un chemin dont le sens de circulation change toutes les heures. Nous arrivons à Thio une heure avant la tombé de la nuit, tout juste le temps de pêcher un ou deux poissons pour le diner. Le lendemain, petite plongée détente le long du platier et il faut déjà rentrer sur Nouméa.

Ce petit tour fut plutôt intance, pas trop le temps de s'attarder malheureusement mais demain, le travail m'attend.... ( juste pour une journée avant de repartir!)

Posté par skew à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2009

Sortie jet Ski sur le plus grand lagon du monde

     Depuis mon arrivée, je meurs d'envie de faire cette fameuse sortie Jet Ski. Deux excursions possibles :
l'une avec le tour des îlots de la baie de Nouméa, passage sur la barrière de corail près de l'épave de l'Ever Prosperity ( un bateau marchand échoué sur la barrière dans les années 70 ), puis repas ( et surtout apèro!! ) à volonté sur l'îlot Amédée avant de rentrer au port en fin d'après midi; l'autre, sans le repas et l'apèro sur l'îlot Amédée, mais avec un tour d'hélicoptère de 13 min ( CHRONO!!!!! ) au dessus du lagon. Nous avons choisi la seconde.

IMGP6178      P8290486

L'ever Prosperity...

Après un bref briefing, on monte enfin sur les machines, 2 par jet. Un rapide tour de l'îlot Signal avant de faire une pause de 30 min sur l'îlot l'Araignère pour une petite rando palmé puis, je laisse Vaness au guidon. Apparemment, vu le sourire qu'elle avait, sa lui plait!!! ( moi qu'y pensai qu'elle avait peur de la vitesse.... bah pas du tout!!! ). Arrivée sur le récif de l'îlot Goeland, les seuls mots qui viennent à la bouche sont: wouah, splendide, superbe, magnifique et j'en passe.... La couleur de l'eau est hallucinante!

P8290456

Une eau d'une limpidité impressionnant

Juste le temps de s'extasier quelques minutes et on repart pour la pause casse-croûte et le tour d'hélico sur l'îlot Maître. Vu du ciel, les couleurs sont encore plus impressionnantes. Une fois sur la terre ferme, il est déjà l'heure de rentrer au port. Les bons moments sont toujours trop court.....

Posté par skew à 03:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 août 2009

Week end sur l'île de Koh Lanta 2005

     Hé oui, pour ceux qui ne s'en souviennent pas, Koh Lanta a bien eu lieu en Calédonie en 2005 et, ironie du sort ou non, sur l'île la plus touristique!!! Comme quoi la télé réalité.....

     L'île des pins est aussi l'uns des plus beaux endroits de Calédonie. Nous partons donc, Charles, qui a un peu de mal à décuiter, Laurianne, Clémence fraîchement revenu d'un séjours au Vanuatu et moi à peine sorti du boulot, rejoindre Vaness, notre petite infirmière qui travaille sur place au dispensaire et Sabrina et Julie, deux amies de Stéph venue lui rendre visite. Stéph, elle, nous rejoindra un peu plus tard dans la soirée pour l'apéro. Samedi matin, après un rapide petit déjeuner, nous prenons une pirogue traditionnel pour rejoindre la baie d'Upi. Il faut encore 20min de marche avant d'arriver à la fameuse piscine naturel.

P8220067

De superbes couleurs

 De retour chez Vaness pour un bon chocolat chaud avant d'attaquer l'apèro!!! Le lendemain matin Vaness me fait visiter les baies que je n'ai pas eu le temps de découvrir la veille puis il est déjà l'heure du retour dans l'agitation de Nouméa. Petit week end court mais très reposant, loin de tout.....

Posté par skew à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2009

Il est bon?

          En Calédonie, il n'y a pas de créole mais une vingtaine de dialectes kanaks et surtout, le caldoche. Ce n'est pas vraiment un dialecte mais plutôt un genre de patois avec ses expressions dont quelques unes sont reprisent du sud de la france, du drehu ou autres dialectes kanaks, ou encore de "l'anglais". Exemple, pour dire merci, on dit oléti ( drehu ) ou tank you, prononcé à la française... On ne dit pas, ça va bien? mais, "il est bon?" Cette expression est un peu déstabilisante au début. Quoi qu'y est bon??? On ne dit pas un cornet (expression typique vosgienne pour demander un sachet plastique) mais un pochon ou une poche, comme dans le sud de la France. Quand on dit "arrête!!!" ou, "non!!!" lorsque quelques chose nous étonne, ici on dit "awoua!!!" ;un one veut dire un joint; "damé" veut dire beaucoup; "tata", au revoir; "on démarre", on bouge; "tu restes où", tu habites où ...etc.... Il y a aussi les insultes très recherchés comme "pine" qui revient souvent et que l'on peut accorder comme bon nous semble. "va te faire téter l'oeil mon frère" ( MDR, je suis fan de celle-là!!! ). Il y a aussi "calot" (couille), et une que j'adore aussi, " va te faire bourrer", "bourre le" ou encore tout simplement "bourre". Mais le must de l'insulte calédonienne c'est enculé, prononcé ici, "onculé" ou "culé". Il s'utilise à toutes les sauces, en début de phrase, au milieu, en fin et surtout plusieurs fois dans une phrase ( certain caldoches parviennent à l'utiliser jusqu'à 3 ou 4 fois dans une seul phrase, si si je vous assure!!!!! ). Hé oui, c'est aussi ça la diversité mais aussi la culture d'un peuple...... Culé d'capitaliste!!!

Posté par skew à 13:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2009

24 ans!!!!

     Vous connaissez Koh Lanta évolution? C'est simple, vingt et un candidats, un îlot desert, et le lagon pour la nourriture. Ça, c'est pour la partie Koh Lanta. Passons à la partie "évolution" : six fusils harpon, une sagaie, une canne à pêche, de la bière ( bah oui, il n'y a pas d'eau potable sur l'îlot ), du rhum et bien sûr, du RICARD!!! Voilà donc les ingrédients du week-end. Départ à 8H ( heu... 9H! Et oui, dur soirée pour toute la bande ) direction Port Ouenghi où l'on prend le bateau qui nous dépose sur l'îlot Ronhua ou Petit Ténia pour les intimes. Arrivée sur place, on monte les tentes et prend un ptit apéro avant d'aller pêcher. A cette époque, l'eau commence à être fraîche ( 23 à 24° ) et la combinaison n'est pas de trop! Ma première proie, un perroquet que je fais tomber en le mettant dans le bac et qui ne manque pas de fuir. Deuxième, un rouget que l'on a finalement jeté le soir venu car cette espèce à souvent la "gratte" ( maladie que certains poissons attrapent en mangent du corail malade et qui ce se transmet à l'homme ). Troisième, une belle murène de 1 mètre que je relâche difficilement ( ça mord ces merdes là ) et en pas très bon état. Ce n'est pas très bon à manger apparemment. Pas de chance pour cette fois.... Heureusement, on été plusieurs et surtout il y avait un "bon chasseur", Thomas, et là, il a pris son fusil, et il a tiré. Et bam!!

_MG_5710

Mouai, moi je dis petit joueur...

     Une raie guitare d'environ 1 m 50 et 40 kg que nous avions pris pour un requin une fois sorti de l'eau et que nous étions tous dégoûté d'avoir tué (surtout Thomas qui chasse depuis tout jeune) . Mais finalement, grâce à internet, nous sommes rassurés et Thomas détiens le record de sa famille depuis plusieurs générations!!! Ce week end, c'était aussi l'anniversaire de Fred (le 7 juin), 35 ans mais je crois qu'il ment, il fait bien plus... ( Prend ca dans ta gu....!!!! lol). Lundi 8 pour mon anniversaire, petit soirée tranquille à la maison entre coloc..... Merci à tout le monde pour ce week-end et Vaness qui m'a même fait un bon gâteau.

P6080175

Toute la petite coloc

Posté par skew à 04:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2009

Camping à Thio

     Cela commence à faire longtemps que je ne suis pas parti en week-end mais cette fois-ci, je suis bien décidé à ne pas rester sur Nouméa ( malgré le temps pourri annoncé par la météo...). Rendez-vous donné mercredi soir aux " 3 brasseurs " ( un bar de la baie des citrons ) avec quelques amis de Fred, un des colloc qui remplace Anthony et Mathieu à la colloc de Tina, pour décider de la destination du week-end. Après quelques verres, la décision est prise. Ce sera Thio, sur la côte est, à 2H au nord de Nouméa. Départ vendredi soir juste après le boulot ( et après un ptit apèro quand même... ) et après 2H de route, nous arrivons sous la flotte... Heureusement, il n'y a pas un chat au " camping ", qui est en fait un terrain en bord de mer avec eau courante qu'une tribu laisse à disposition de ceux qui le veulent. Deux femmes passent en général le samedi pour faire payer la nuit, 1000 francs / tente... Vu le temps, on monte directement les tentes et le hamac sous un abri en tôle avant de commencer l'apèro.... jusque 3H du mat. 6H, je vais voir si quelques poissons traînent devant notre campement mais rien!!! Brecouille!!! Tan pis, ce sera petit déjeuner avec de la noix de coco, quelques gâteaux, un peu de lait et du thé. Et là, on se rend compte que si, il y avait un chat!!! Binouze (c'est comme ça qu'on l'a nommé ), une petit chat très attendrissant qui nous a accompagné tout le week end. Puis, on déplace notre campement au fond du camping. Du grand art Fred!!! Une grande bâche tendu, quelques rondins de bois et un feu... Parfait. Il est temps de partir à la pêche. A 2 ou 3 kilomètres de là, et au bout d'un chemin se trouve une belle plage avec un platier tout le long et un tombant de 5 à 8 mètres. Idéal pour chasser. Thomas casse l'élastique de son harpon et il ne reste que 2 pêcheurs: David et moi. Et pour une fois, j'ai eu du poisson!!! Certes pas énorme ( à en juger par les rires des femmes de la tribu une fois de retour... ), mais de quoi nous remplir l'estomac le soir. Et l'on a fait un très bon repas!! Cassoulet, perroquet et picot au barbecue et bossu farcie au camembert. Huuummmm...... Trop bon!! Pour la nuit, l'installation de Fred fût très utile, il a flotté toute la nuit. Dimanche au réveil, le soleil était au rendez-vous. Nous en profitons pour retourner sur le platier plonger un peu et faire un peu barbecue à la Robinson Cruzoé ( évolution ) avec un perroquet fraîchement pêché par Thomas. La flèche du fusil comme broche, deux bout de bambou pour tenir la flèche au dessus du feu et du bambou en guise d'assiettes. Magique! De retour au camping pour ranger et c'est déjà l'heure de retourner à Nouméa en attendant de nouvelles aventures....

DSCF2421

Koh Lanta Thio

Posté par skew à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2009

Journée pêche à Yaté

     La pêche sur les baie de Nouméa n'est pas exceptionnel. Pour voir des poissons de tailles déjà plus respectables ( lors que l'on a pas de bateau... ), il faut se déplacer. Ce dimanche, nous choisissons le sud est, Yaté. Plus precisément au sud de Yaté, à côté du gîte de hia. Une petite plage superbe avec un platier suivit d'un tombant qui plonge entre 6 mètres et 15 mètres. Ca grouille de perroquets, dawas et loches. Le top pour pêcher !!! Mais gare aux requins qui rodent toujours dans les parages. Et la pêche à été bonne ( 3 perroquets et une loche ) mais la bouée où été nos poissons s'est retourné dans les vagues.... La haine. Sur la plage, il y a de magnifiques formations rocheuses aux formes étonnantes. C'est, pour le moment, la plus belle plage qu'il m'a été donné de voir sur la grande terre. Dommage qu'il y ait autant de courant ( pas facile de revenir sur la plage après 1H30 de pêche... ). Belle première sortie pour Amél et Thomas, les deux nouveaux de la colloc de Tina.

DSCF1999

Les magnifiques sculptures de l'érosion de l'océan

Posté par skew à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]